top1position.com
Image default
Rencontre

Comment draguer une vendeuse ?

Il faut l’avouer, les vendeuses sont souvent dotées d’un physique très avantageux, ce qui est normal : elles sont souvent sélectionnées en partie pour ça (encore que tout dépend de l’enseigne dans laquelle elles travaillent) puisque c’est plus attractif donc il y a plus de ventes donc le chiffre d’affaire est plus élevé.

Les plus belles se retrouvent indéniablement dans les boutiques de parfumerie telles que Sephora ou dans les magasins de vêtements.

Cela dit vous pouvez tout à fait croiser des vendeuses magnifiques dans un magasin de bricolage, il n’y a pas de règle universelle.

Pour savoir comment draguer dans un magasin, il faut être d’abord conscient de certaines règles spécifiques, vous n’allez pas aborder de la même manière une vendeuse qu’une fille rencontrée dans la rue.

Voyons dans cet article les points essentiels pour apprendre à draguer dans un magasin.

Première question à vous poser : quel type de lieu recherchez-vous ?

Avant toute chose, il est important de vous demander dans quel type de magasin vous voulez draguer.

Du magasin de bricolage au supermarché, en passant par le marchant de fruits et légumes et par la parfumerie, tout est possible. Y compris la librairie !

Vous avez quelque chose de particulier à acheter ?

Tant qu’à faire, alliez l’utile à l’agréable et profitez-en pour aller dans le magasin concerné pour acheter l’objet en question ainsi que draguer la vendeuse qui s’y trouve.

Je ne recommande pas d’aller dans un magasin uniquement pour draguer parce que premièrement vous risquez de vous mettre la pression pour rien, et deuxièmement cela ne démontre pas un style de vie très passionnant.

Profitez-en pour apprendre des choses, pour lui poser des questions sur un domaine particulier qui vous intéresse.

Vous pouvez choisir le magasin en fonction de vos compétences/connaissances : si vous êtes au top sur un domaine, vous pouvez en jouer lorsque vous parlerez avec ladite vendeuse.

Sans paraître prétentieux, calez quelques phrases qui montreront que vous maîtrisez le domaine en question en évitant de passer pour un vantard. À l’inverse, vous pouvez choisir le magasin parce que vous n’y connaissez absolument rien et qu’en plus de draguer la vendeuse, vous apprendrez des connaissances sur des domaines dans lesquelles vous ne connaissez pas grand chose voire rien du tout.

Si la vendeuse a l’impression que vous connaissez beaucoup de choses dans le domaine dans lequel elle travaille, elle sera agréablement étonnée, gardez en tête que c’est un sujet de discussion tout trouvé (s’il est un minimum intéressant).

À titre d’exemple j’étais dans une parfumerie avec un ami avec qui je cherchais de nouveaux parfums, j’ai donc demandé à la vendeuse qu’elle nous fasse sentir les parfums relativement méconnus qu’elle trouvait agréables (j’ai fait intervenir son propre avis, c’est important !). Parce que One Million, Acqua di Gio et Invictus sont portés par la moitié des français et ça ne m’enchante guère de mettre un parfum porté par une personne sur cinq.

De prime abord, elle a été surprise par cette demande qu’on ne lui a apparemment jamais faite.

Petite parenthèse à ce sujet : si vous voulez vous distinguer un minimum de la masse, n’achetez jamais ces parfums-là. Ainsi que tous les autres qui sont en tête des ventes.

Alors qu’on discutait avec la vendeuse qui nous faisait sentir les échantillons de ces parfums peu connus, j’ai glissé discrètement (il faut toujours éviter de se vanter, la modestie est indispensable) que j’avais fait mon propre parfum. Nul besoin d’être un expert ou d’avoir étudié des années la parfumerie, j’avais passé plusieurs après-midi à énormément me renseigner sur le sujet et à chercher des « recettes », non pas pour séduire une vendeuse mais parce que je voulais vraiment créer mon parfum.

Elle était impressionnée, c’est comme si elle n’avait jamais croisé quelqu’un qui avait fait ça.

Effectivement c’est sûrement le cas : peu de personnes vont dans une parfumerie, et ceux qui font leur propre parfum sont encore moins susceptibles d’y aller.

J’en ai donc profité pour lui expliquer comment on faisait, c’est quelque chose qui lui servira très probablement et elle a dû apprécier le geste. Elle savait conseiller les parfums en fonction des goûts, de la personnalité, désormais c’est une corde de plus à son arc.

Quelques instants après, alors qu’elle nous faisait sentir des odeurs bien différentes dont certaines excellentes (et que notre nez commençait à saturer) depuis une bonne dizaine de minutes, elle nous a fait comprendre qu’on avait égayé son après-midi. En effet les parfumeries aux heures creuses et en semaine sont vides, on peut comprendre le manque de sollicitation des vendeuses.

Conclusion : il suffit d’aller dans un magasin dans une période creuse lorsque les vendeuses sont disponibles, leur demander quelque chose de peu commun (comme sentir les parfums peu portés) tout en sollicitant leur avis personnel, c’est un très bon moyen d’initier un rapport de séduction.

Nous aurions pu demander son numéro avec une phrase du type « Merci de nous avoir fait découvrir tous ces parfums, je prendrais bien votre numéro pour vous demander votre avis avant de succomber pour l’un d’entre eux. »

Ainsi, en prenant son numéro personnel, on passe directement de la sphère professionnelle à la sphère privée.

Choisissez le bon moment pour allez draguer !

Le moment de la journée et le jour de la semaine comptent énormément lorsque vous êtes dans l’optique de draguer une vendeuse.

En effet, à une heure de pic d’activité, je ne vous conseille pas ne serait-ce que d’envisager de draguer dans un magasin.

Ainsi, en période de soldes par exemple, toute tentative serait fortement compromise étant donné le stress ambiant et l’hyper-sollicitation permanente des vendeuses.

Cette situation n’est pas du tout adaptée à un contexte de séduction, c’est la même chose pour les week-ends.

Je vous conseille d’aller dans les magasins pendant les heures creuses, de cette manière vous serez probablement seul dans le magasin et la ou les vendeuses seront pleinement disponibles pour vous. C’est comme ça que vous pourrez avoir une vraie conversation avec elle, vous pourrez demander ce que vous voulez.

En plein milieu d’après-midi en semaine semble la meilleure option.
Même si vous êtes en période creuse, gardez en tête qu’elle est en train de travailler donc restez fun et léger, surtout n’insistez pas et ne soyez pas lourd.

N’oubliez pas qu’elle est vendeuse avant tout

Oui c’est une femme séduisante, oui elle vous sourit, oui elle a l’air de s’intéresser à vous en vous posant des questions. C’est normal, c’est une vendeuse et elle est payée pour vous vendre ces produits, cela fait donc partie des stratégies de vente de séduire le client.

Je vous conseille de ne pas tenir compte des signes d’intérêt trop évidents.

Voyons une technique relativement simple pour passer outre ces faux signes d’intérêt.

Tant qu’elle n’est pas sollicitée, demandez son avis en vous intéressant à ce qu’elle vous dit, vous pouvez lui parler pendant un bon moment (pas plus de 15-20 minutes, vous avez autre chose à faire !) et en profiter pour lui poser des questions personnelles en rebondissant sur ses réponses.

Voici un exemple si vous êtes avec une vendeuse de parfums « Est-ce qu’il vous arrive de suggérer à vos ami(e)s des parfums ? Qu’est-ce que vous avez tendance à leur conseiller ? »

Selon sa réponse vous pouvez ensuite demander ce qu’elle a déjà conseillé, si ces parfums ont eu un impact dans la vie d’une de ses amies.

Tout ceci vous permet de sortir du cadre vendeuse/client qui n’est pas vraiment propice à la drague puisqu’à la base une vendeuse cherche à vendre son produit.

Déviez de son travail et interrogez-là sur ses passions en dehors de la parfumerie, par exemple.

Si c’est une vendeuse en librairie, vous pouvez lui demander quels sont ses livres préférés, quels livres elle vous conseillerait, puis enchaînez « Puisque vous lisez beaucoup, voyons si vous êtes cultivée : est-ce que vous saviez que… »

La même approche est faisable dans les magasins de vêtements, dans les magasins de sport, dans un magasin de fleurs…

Après votre interaction avec la vendeuse, si vous sentez que vous avez installé suffisamment de confort, demandez son numéro immédiatement. Si vous pensez qu’il y a encore du boulot, que vous n’avez pas eu assez de temps pour conclure, dites lui « Je vais réfléchir sur le parfum que je préfère et je reviens demain/mercredi… prendre ma décision. »

Revenez le lendemain ou quelques jours après maximum pour ne pas qu’elle vous ait oublié.

Si vous avez eu une discussion intéressante avec elle, elle ne devrait pas vous oublier avant un moment puisqu’elle devrait croiser rarement des gens comme vous.

Puis quand vous revenez, vous achetez ce que vous avez décidé et par la même occasion vous demandez son numéro.

Ensuite, à vous de jouer pour lui proposer un rendez-vous dans un autre cadre !

En résumé, peu importe le magasin, choisissez un moment creux propice à une vraie discussion avec la vendeuse, intéressez vous à son avis puis à ce qui la passionne en posant des questions plus personnelles et prenez son numéro pour la revoir en dehors.

Méfiez-vous toujours de l’excès de signes d’intérêt qui sont juste là pour vous faire acheter un produit.

Autres articles

Multipliez vos chances pour faire de la rencontre sans lendemain

romuald

Faut-il insister quand elle vous dit « non » ?

administrateur

Quels sont les avantages d’être célibataire ?

administrateur

Comment trouver un homme bien ?

administrateur

Comment trouver la femme de sa vie ?

administrateur

Site de rencontre : comment choisir ? lequel vous convient ?

administrateur