top1position.com
Image default
Sport / Activités sportives

Pourquoi un cycliste doit-il avoir un home trainer dans son intérieur en hiver ?

Notez cet article
Un home trainer est un équipement qui vous permet de rouler votre propre vélo dans votre intérieur grâce à la fixation de sa roue arrière. Très pratique et facile à ranger, il est d’une très grande utilité en période hivernale. Découvrez dans cet article les différents types de home trainer qui existent afin de faire un choix en fonction de vos besoins pour l’hiver.

L’importance de s’entrainer sur un home-trainer en hiver

En réalité, au cours de la période hivernale, la durée du jour est relativement courte. De même, pendant certains jours (neige, verglas), il est mauvais de sortir sur son vélo au risque de glisser et de se blesser. De tels accidents ralentiront inévitablement la préparation des cyclosportifs qui visent des classements. Et, il faut également préciser que dans certaines zones, la pratique du vélo est quasiment impossible durant plusieurs semaines en hiver.

Pour ces différentes raisons, un home trainer vous offrira l’occasion de continuer à rouler votre vélo durant l’hiver à votre domicile. Et cela, quelles que soient les conditions météorologiques. Il suffit de bien ajuster votre emploi du temps et le tour est joué ! Vous aurez donc la possibilité de préserver vos acquis. Vous pourrez également réaliser de grandes prouesses avec un home trainer connecté. Car il existe aujourd’hui plusieurs types de home trainer avec des performances distinctes.

Quels sont les différents types de home trainer ?

Que vous souhaitiez acheter un home trainer ou que vous désiriez remplacer votre équipement, il est indispensable de connaitre les types de home trainer pour effectuer une sélection convenable. Cela vous permettra de faire un bon choix parmi les meilleurs home trainer en fonction de vos besoins.

Les home trainer à résistance

Ces home trainer vous offrent l’occasion de rouler directement votre vélo sur la machine à partir de la roue arrière. Ils fournissent les mêmes sensations qu’une sortie classique, car ils vous permettent de rouler en danseuse. En fonction de vos activités d’entrainement, la roue peut être plus ou moins freinée à l’aide d’une résistance magnétique, hydraulique ou à air. La résistance exercée sur la roue vous aide alors à diversifier les intensités.

Les home trainer à transmission directe

Ces types de home trainer vous permettent de relier systématiquement la chaine de votre vélo au matériel doté d’une cassette et non d’une roue arrière complète. Cela évite d’user le pneu arrière, mais offre l’occasion de simuler les pentes jusqu’à 18 % dans la discrétion. Toutefois, ces modèles de home-trainer sont souvent encombrants, car ils ne se plient pas.

Les home trainer à rouleaux

Ces modèles de home-trainer aident à travailler la technique, l’équilibre et la vélocité. Le vélo se trouve sur un rouleau, il n’est pas fixé. Vous ne pouvez donc pas simuler les pentes avec ce type d’équipement. De même, il ne permet pas de travailler la force et la puissance. Ils sont pratiques pour un échauffement avant la compétition, mais sont encombrants à domicile.

Les home trainer connectés

Avec l’évolution des NTIC, la plupart des marques proposent aujourd’hui des home trainer connectés au moyen d’un capteur ANT+ ou par Bluetouth. Ces modèles de dernière génération vous permettent d’avoir des données précises pour mieux analyser vos performances.

Ils vous offrent également la possibilité d’ajuster la résistance du Smart Trainer, via une application dédiée qui se trouve sur votre smartphone ou votre tablette. Grâce aux applications disponibles, vous pourrez piloter ou organiser votre planning d’entrainement.

De plus, si vous disposez d’une connexion internet, vous pouvez affronter d’autres cyclistes en ligne et interagir comme dans la réalité.

Autres articles

Top 5 des mouvements d’aquagym pour sculpter votre corps

administrateur

3 Conseils pour bien choisir son Home Trainer

administrateur

Top 5 des sports à pratiquer en couple

administrateur