top1position.com
Image default
Finance / Epargne / Fiscalité

Qu’est-ce que la finance éthique ?

Qu’est-ce que la finance éthique ?
5 (100%) 1 vote[s]

Encore nommée ISR (Investissement Socialement Responsable), la finance éthique est une pratique financière utilisée dans de nombreux pays du monde pour gérer les investissements. Elle a pour objectif de permettre des placements dans les structures ayant une grande utilité environnementale et sociale. Elle se base sur plusieurs principes ainsi que sur des méthodes variées. Quelles sont les particularités de cette pratique ? Quels sont ses composants ? Découvrez dans cet article toutes les informations essentielles sur la finance éthique.

Comment se définit la finance éthique ?

La finance éthique est un genre d’investissement qui a pour but d’associer l’efficacité économique des entreprises avec leur influence environnemental ainsi que ce social par le financement de celles-ci peu importe leurs domaines d’activités. Elle inclut des éléments extra-financiers à l’intérieur des actes de placements ainsi que dans la gestion des portefeuilles.

Il s’agit d’une pratique qui vient définir l’épargne des structures afin d’obtenir une mission plus active et plus responsable dans le secteur économique sans avoir à renoncer au résultat financier. Comme le souligne le site https://www.handiformabanques.org/, la finance éthique essaie d’assimiler à la fois 4 niveaux de performance notamment le niveau économique, environnemental, social ainsi que de gouvernance.

Les principes de la finance éthique

Cette pratique s’appuie sur 3 différentes approches pour la sélection des structures pouvant bénéficier du placement. Il s’agit notamment du principe ESG, de la méthode exclusive et de celle dite thématique.

L’approche ESG

Il s’agit du premier et du moins complexe des fondements de la finance éthique pour choisir les entreprises pouvant gérer les épargnes éthiques. Cette approche réalise le tri des établissements possédant les plus bonnes pratiques. Une référence aux organismes d’évaluation des performances en dehors des finances des sociétés est nécessaire afin d’en détecter les meilleures.

Ces agences, qui notent les structures, se basent sur des documents d’ordre public dont le rapport de fin d’année par exemple ou d’autres papiers. Cette méthode de la finance éthique s’utilise pour la plupart du temps dans les pays comme la France.

La méthode exclusive

Dans cette approche, il faut procéder au tri des sociétés qui respectent les règles sociales et environnementales. Une énumération des critères ayant pour socle les conventions internationales doit être au préalable établi. Sur cette base, seront exclus les établissements qui fonctionnent sans suivre les normes relatives à l’environnement et à la société.

Ainsi dit, les entreprises qui ne tiennent pas compte des droits de la personne humaine, qui autorisent le travail des enfants, ou qui endommagent la nature de par leurs techniques de production et autres ne peuvent pas bénéficier de la finance éthique. Consultez le site https://evolutive-formation.fr/ pour en savoir plus. C’est également le cas pour les sociétés de tabac, d’armes, et autres qui sont considérées comme nuisibles.

La méthode thématique

Dans cette approche, l’on ne sélectionne pour y investir que les établissements spécialisés dans des domaines permettant des pratiques qui sont jugées éthiques ou responsables. Il s’agit de ceux qui sont dans le secteur de la santé, du développement durable… L’on peut citer aussi ceux qui luttent pour l’écologie, pour les droits de l’homme, les droits des femmes ou des enfants, etc.

Autres articles

Préparez une Licence Professionnelle Banque avec La Poste

Journal